750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

reflexions

Bertold Brecht : und was bekam das Soldaten Weib ?

Trouvé dans une vieille boite rangée au garage...

Voir les commentaires

La moitié des aliments produits est jetée :

La moitié des aliments produits dans le monde est jetée. Beaucoup d'aliments sont jetés dans les ménage déjà à cause des DLC. Il faut faire attention mais il y a des solutions pour les DLC dépassées ou courtes.

Partout on fait des efforts pour moins jeter maintenant ( ex : cantines mais aussi certains supermarchés etc, restaurants)

Si on mangeait tout ce qu' on achète, les riches essaieraient peut être de vendre ce qui reste à ceux qui meurent de faim :)

La production agricole mondiale et annuelle suffirait à nourrir tout le monde et même en bio si je ne me trompe pas  ( à vérifier) :)

Le gouvernement chinois a décidé de prendre des mesures pour réduire le gaspillage alimentaire. Le président explique son action en disant qu'il a eu faim lors de la famine de 1950 bien que faisant partie de l'élite. le soir il n'avait qu'un bouillon à manger et il lui est arrivé de ne pas manger de viande pendant plusieurs semaines. Les chinois sont responsables d'un tiers du gaspillage alimentaire mondial. C'est sûr que si chaque chinois fait un effort ça pesera sur la balance. Le Lichtenstein aussi n'est ce pas :)

En Chine si vos invités finissent leur assiette vous n'êtes pas un bon hôte. le président milite pour des assiettes vides :) (source : article de businessam.be)

 

Voir les commentaires

Pensez à faire les démarches pour les procurations de vote des personnes ne pouvant plus se déplacer :

Franchement la plupart des gens en France ont le cul bordé de nouilles en ayant leurs aînés à disposition pour savoir d'où ils viennent.

Au Rwanda certains très petits enfants ont été ramassés sur les champs de bataille ou massacre et ont été mis dans les orphelinat.

Certains de ses enfants ne connaissent ni leur vrai nom, ni celui de leurs parents, ni leur date de naissance.

Souce : "Retisser l'espoir" Editions CCMES

Vous vous rendez compte de ce que c'est vivre avec ça ?

Tout le monde a besoin de racines et d'être en accord avec ses racines. Et je en connais pas de racines entièrement mauvaises, des histoires douloureuses oui, des personnes qui ont "mal tourné".

 

(Le Rwanda est toujours debout malgré tout.)

 

Alors nous on peut s'occuper un peu de  nos aînés. La procuration peut se faire par internet et en se rendant la police ou à la gendarmerie.

Si la personne se sent utile ou avoir un pouvoir, une utilité ou une ascendance elle se sentira bien ou mieux.

J'ai fait les démarches pour ma tante. Pour que ça marche il faut être dans le même bureau de vote que la personne :)

Maintenant les deux personnes n'ont plus besoin d'être dans le même bureau de vote :)

Voir les commentaires

"Tu étais leur poisson doré" :

J'étais le poisson doré (conte russe oui j'y peux rien) de plusieurs personnes de mon entourage. Comme dans le conte j'ai fini par envoyer promener les personnes car leurs demandes étaient exagérées.

Les familles faisants ce qu'on me demandait par le jeu des dépendances affectives et des désirs démesurés et maladifs de ces personnes on le demande à ma fille.

J'ai l'impression qu'on lui demande ce qu'on me demandait et qu'elle prend ma place dans le jeu des dépendances affectives.

J'ai mis 14 ans ou moins à envoyer promener les personnes. Ma fille vous enverra promener aussi si vous lui faites jouer le rôle du poisson doré. "Patience et  longueur de temps valent mieux que force et rage".

 

Au fait ce conte russe de Pouchkine a été joué en Russie au moments de tensions entre les partisans de la démocratie et l'aristocratie :) Il est peut être une nouvelle fois de circonstance. je ne sais pas : suis pas dans le secret des Dieux :) Juste j'en sais rien moi mais Poutine a divorcé et a une nouvelle femme :) depuis quelques années...

Voir les commentaires

Another day in paradise :

Voir les commentaires

Des mains qui ont travaillé :

Nous n'avons pas de belles mains dans la famille ou alors nous avons les mains de Jeanne Marie du poême de Rimbaud, des mains qui ont travaillé.

Mon premier psy disait que les enfants des personnes ayant travaillé de leurs mains deviennent des têtes, des esprits. Il ne m'a pas cité la source de cette pensée. 

En photo les mains de ma mère au travail.

 

 

 

Les Mains de Jeanne-Marie
Arthur Rimbaud

Jeanne-Marie a des mains fortes,
Mains sombres que l’été tanna,
Mains pâles comme des mains mortes.
– Sont-ce des mains de Juana ?

Ont-elles pris les crèmes brunes
Sur les mares des voluptés ?
Ont-elles trempé dans des lunes
Aux étangs de sérénités ?

Ont-elles bu des cieux barbares,
Calmes sur les genoux charmants ?
Ont-elles roulé des cigares
Ou trafiqué des diamants ?

Sur les pieds ardents des Madones
Ont-elles fané des fleurs d’or ?
C’est le sang noir des belladones
Qui dans leur paume éclate et dort.

Mains chasseresses des diptères
Dont bombinent les bleuisons
Aurorales, vers les nectaires ?
Mains décanteuses de poisons ?

Oh ! quel Rêve les a saisies
Dans les pandiculations ?
Un rêve inouï des Asies,
Des Khenghavars ou des Sions ?

– Ces mains n’ont pas vendu d’oranges,
Ni bruni sur les pieds des dieux :
Ces mains n’ont pas lavé les langes
Des lourds petits enfants sans yeux.

Ce ne sont pas mains de cousine
Ni d’ouvrières aux gros fronts
Que brûle, aux bois puant l’usine,
Un soleil ivre de goudrons.

Ce sont des ployeuses d’échines,
Des mains qui ne font jamais mal,
Plus fatales que des machines,
Plus fortes que tout un cheval !

Remuant comme des fournaises,
Et secouant tous ses frissons,
Leur chair chante des Marseillaises
Et jamais les Eleisons !

Ça serrerait vos cous, ô femmes
Mauvaises, ça broierait vos mains,
Femmes nobles, vos mains infâmes
Pleines de blancs et de carmins.

L’éclat de ces mains amoureuses
Tourne le crâne des brebis !
Dans leurs phalanges savoureuses
Le grand soleil met un rubis !

Une tache de populace
Les brunit comme un sein d’hier ;
Le dos de ces Mains est la place
Qu’en baisa tout Révolté fier !

Elles ont pâli, merveilleuses,
Au grand soleil d’amour chargé,
Sur le bronze des mitrailleuses
À travers Paris insurgé !

Ah ! quelquefois, ô Mains sacrées,
À vos poings, Mains où tremblent nos
Lèvres jamais désenivrées,
Crie une chaîne aux clairs anneaux !

Et c’est un soubresaut étrange
Dans nos êtres, quand, quelquefois,
On veut vous déhâler, Mains d’ange,
En vous faisant saigner les doigts !

Arthur Rimbaud, Poésies

(Ma mère est aveugle et ne peut plus travailler  beaucoup comme avant mais je n'ai jamais eu honte de ses mains, ni des miennes d'ailleurs :)

Voir les commentaires

L'inclusion pour les hommes versus Rihanna (ligne de lingerie) :

 

 

Entendu à la radio : Rihanna trouve qu'il  y a un vrai travail à faire pour l'inclusion chez les hommes et a créé une marque de lingerie masculine avec des minislip, des boxer moulants, des harnais etc

C'est marrant et elle a raison.

Si dans le domaine de la mode, des magazines et des catalogues on trouve des mannequins femme grandes tailles ou âgées il n'en est pas de même des hommes.

A quand les mannequins hommes bedonnants ou rachitiques ? Des mannequins hommes au corps atypiques ?

Aujourd'hui si on est beau gosse et qu'on a un corps atypique peut on faire mannequin ? Les femmes oui mais les hommes ?

Je pense qu'il y a un vrai travail à faire la dessus. Le handisport montre des corps atypiques mais pour les autres les autres hommes qu'on les trouve dans la vraie vie on les montre ?

 

 

Voir les commentaires

Le passé autosuffisant et l'entraide transgénérationnelle : vers plus d'autonomie -renouer avec un passé de production pour préparer l'avenir :

photo : Dominique :)

Ma marraine qui habite le village voisin a dit un jour : "Dans le temps on avait tout : les fruits, les légumes, les pommes de terre, la viande. Aujourd'hui on cherche tout au Match"

Quand j'étais jeune on avait des jardins (légumes, framboises, noix), un verger (mirabelles, cerises, reines claudes, pommes, poires, quetsches), de la vigne ( on faisait du vin, de l'eau de vie). On plantait des pommes de terre, du blé et on cherchait la farine au moulin. On avait des taureaux, des porcs, des lapins, des poules, desvaches,  (des moutons mêem une fois), du lait, des oeufs. On gardait 5 litres de lait tous les jours. On prélevait la crème pour la cuisine et faire le beurre. On laissait  cailler pour le bibeleskÄs et le Bürekäs. Ma mère savait fairetous les gâteaux. Nous faisions notre glace maison dans une sorbetière qui se mettait dans le freezer. On congelait les excédents.

On faisait des conserves en bocaux des cerises, mirabelles et betteraves rouges, les cornichons.

On faisait fumer du jambon dans la cheminée, quand on tuait le porc ma grand-mère faisait du presskopf, du boudin noir et de la  la soupe de boudin :), de la saucisse de foie, du bradwurst, du salami qui séchaient au grenier et se conservait ainsi.

Ce que nous ne faisions pas : le pain et les nouilles :)

La génération d'avant le faisait : pain tous les mercredis au four à pain et nouilles avec la farine qu'on avait.

Nous étions quasiment autosuffisants. C'était du travail et il fallait souvent aider. Je préfèrai lire mais j'aimais bien aussi faire les choses maison. J'ai su faire la pâtisserie très tôt.

Etre autosuffisant c'est une philosophie aussi.

On fait les choses tout seul. On a besoin de personne.

Grâce à l'aide transgénérationnelle j'ai pu avoir un enfant avec un copain qui faisait des études et ne gagnait pas d'argent tout en ayant une fragilité niveau santé et en ayant 40 ans :)

Fort de leur expérience d'autosuffisance et aussi de l'enfance malgache de mon ex belle-mère je suis arrivée à m'en sortir à moindre frais en prenant du recul avec la société de consommation.

Fort du commandement de la  Torah "Respecte tes parents afin que tes jours s'allongent" j'ai travaillé en partenariat avec ma famille pour élever ma fille. Ma mère et tous les autres m'ont beaucoup aidé mais on aussi posé leur limites. Ils ne m'ont jamais laissé dans la mouise mais m'ont toujours mis face à mes responsabilités et parfois c'était dur. C'est grâce à tous que j'ai pu avoir un enfant (médecins et ex copain et belle maman compris)

Ils ont tous posé leurs limites.

Aujourd'hui j'y arrive toute seule et j'en suis fière. Tout ce que j'ai je l'ai payé moi-même ou on me l'a donné.

On a eu tout ce qu'il nous fallait. Tous les dimanches j'allait manger chez mes parents. Ma mère me congelait des excédents de repas que j'emmenais au boulot ( pas de cantine). Elle faisait de bons morceaux de viande et pâtisserie. Elle faisait le linge. Plus tard elle repassait. J'exposais mes problèmes durant ces repas et nous trouvions toujours des solutions avec mon ex belle -mère aussi. J'apprenais des choses sur mes ancêtres, la famille, le village. Les grands-parents, oncles, cousins, tantes et grands-tantes permettent de prendre le relai dans l'éducation d'un enfant avec un père absent voire défaillant.

Aujourd'hui mes parents et tantes demandent plus de soins. J'essaye de faire de mon mieux pour assurer bien que je pose aussi des limites :) Toujours quand même les conseils sont là. Je ne regrette pas de les avoir écouté.

Si on réfléchit dans une logique d'autosuffisance et d'autonomie on s'éloigne de la société de consommation et de loisirs qui a remplacé la société de production (paysanne et industrielle).

En effet dans le temps les gens passaient leur temps à produire pour vivre, produire de la nourriture et des biens.

Le premier employeur de France sur site est aujourd'hui Disneyland Paris qui a remplacé l'usine Renault de Boulogne Billancourt fermée en 1992 peu avant l'ouverture de Disney. 75 pourcents des jeunes d'aujourd'hui ont visité Disneyland. Cela caractérise le passage d'une société de production à une société de consommation et de loisirs.

L'ouvrier d'usine d'en temps travaille aujourd'hui dans les entrepôts d'Amazone.

Le cheminot a été remplacé par le chauffeur routier qui achemine les colis à domicile dans un délai de 2 jours.

Passer plus de temps à produire ce dont on a besoin et réduire sa consommation permet de renouer avec un passé plus écologique tout en s'accordant des loisirs et des avantages fournis par la technologie (c'est pas interdit).

Comme rouvrir des usines en France est à l'ordre du jour....

 

Gâteaux ce dimanche

Les pays du "Sud" demandent de plus en plus leur part du "gâteau" avec la reconnaissance des crimes de la colonisation   en échange de la préservation de notre sécurité (évitement des guerres)   ( cf

Peter Sloterdijk

Philosophe qui l'avait prédit)
Alors peut être devrons nous revenir aux modes de production, et de production de la nourriture de nos ancêtres et moi je suis prête à faire l'effort. De toute façon il faut vivre avec son époque et si on tombe dans le Rhin il faut nager avec le courant sinon on s'épuise ( my grand-père).

Voir les commentaires

Le mariage chez les gitans dans le temps :

 

 

 

J'ai lu dans un livre d'une vieille gitane que dans le temps le mariage dans leur tribu se passait de la manière suivante :

une fille et un garçon en âge de se marier se plaisaient. Ils allaient se promener au bois ensemble et quand ils revenaient ils étaient mari et femme.

C'est simple : pas besoin de robe, de bague, d'invités, d'organisation.

Les rites sont aussi très importants dans la vie. Mais moi j'aime bien l'idée d'un mariage si simple béni par la nature. Et au moins après on sait si ça fonctionne.

Voir les commentaires

De l'art de la procrastination et des chats :

Voir les commentaires

Auto sabotage :

Voir les commentaires

Guide de survie dans le monde du travail :

Résultat de l'analyse cytologique du contenu de ma boule dans le sein. C'est bien une boule à caractère infectieux (pus). Rendez-vous à l'hôpital dans 6 mois sauf cas exceptionnel.

Voir les commentaires

J'aime improviser dans la vie et vivre au jour le jour :

Je n'aime pas planifier ma vie. J'aime vivre selon mes envies. Pour moi c'est une des clés du bonheur.

Je m'organise pour que cela soit possible. Pour moi c'est vivre sans prise de tête. J'adore improviser.

ça et apprendre, se renouveler sans cesse.

Vivre au jour le jour et avoir confiance en l'avenir comme les gitans.

Je n'aime pas compter mes sous tout le temps non plus. Un certain nombre de bonnes habitudes me permettent d'arriver à boucler mon budget. Je fais le point 3 ou 4 fois l'an et fait le point tous les fins novembre pour voir ce que j'ai mis de côté pendant l'année. Je remets les dépenses superflues à plus tard ( déco notamment).

Question santé je me suis trop relâchée et j'ai trop fait confiance en mon karma.

Je rectifie le tir et vois des marges de progrès notamment avec le hoponopono.

D'après ce livre nous attirons comme un aimant tout ce qui nous arrive dans la vie. Tout serait le fruit de nos pensées (il faut lire le livre)conscientes ou inconscientes. On peut demander à Dieu de nettoyer les mauvaises mémoires du passé qui vous conduisent à subir des malheurs répétitifs dans la vie. Le livre vous y aide.

D'après les livres de Natacha Calestreme ce que vos ancêtres on vécu et leurs blessures se transmettent à vous. Par exemple une femme avait été quittée par son mari et ne voyait plus ses enfants. En l'interrogeant il s'est avéré que ses deux parents avaient été abandonnés par leurs propres parents. la blessure d'abandon très forte s'est transmise. Natacha Calestreme identifie plusieurs type de blessures (rejet abandon injustice humiliation et trahison) en donnant des exemples à chaque fois. ( "La clé de votre énergie")

 

Voir les commentaires

"Toi ton époque c'était le moyen Age" :

Ma fille me dit souvent ça. "Quand je lui dit moi à ton âge je devais faire si ou ça". Elle me dit "Oui mais toi c'était le Moyen Age" ou alors dans les années 1990...

En fait ça corrobore une théorie que j'avais quand j'étais étudiante.

Sur le plan de l'histoire des idées je viens du Moyen Age effectivement. Notre vie paysanne était rythmée par les cloches de l'église, les messes. Enfant nous devions travailler et aider aux champs pendant les vacances. Le patriarcat était très fort mais les femmes avaient les clés du "grenier à blé".

La vie n'était pas très différente de celle du moyen Age par certains aspects... :)

Ce n'est qu'en lisant que j'ai parcouru l'histoire des idées de la Renaissance à nos jours en abandonnant ma foi en en Dieu et en adoptant des us et coutumes plus récentes.

Plus tard j'ai retrouvé ma foi et revalorisé le reste.

Je n'ai jamais expliqué cela à ma fille.

 

Tenté un gâteau choco crème pâtissière. Pour me simplifier la vie j'ai fait crème en sachet et pas regardé pris 1/2l lait au lieu 1/4. A refaire en respectant la recette :) La crème coulait de la poche à douille : pas assez épaisse :)

 

 

 

Voir les commentaires

Une réflexion personnelle que je poursuis (vers la fin du blasphème) :

 

Je remonte un post de l'an dernier :

"Je voulais vous faire part d'une réflexion personnelle que je poursuis. Surtout je ne veux donner de leçons à personne et je sais qu'on ne peut malheureusement ressusciter les morts.  Je ne juge personne et respecte l'opinion de chacun.

 

Dans l'Art du roman, Milan Kundera en retraçant l'histoire du roman européen, nous annonce que les années 90 étaient les années de la fin d'une époque, les années des paradoxes terminaux.

Le roman européen à commencé à la renaissance avec Don Quichotte qui dans un paysage sans Dieu a quitté sa maison.

Le début du roman européen, avec l'humanisme a marqué une période différente des précédentes dans la mesure ou la philosophie et les arts n'étaient plus faits pour louer Dieu et le servir. Contrairement aux arts du Moyen Age, à la philosophie de Saint Augustin et Saint Thomas.

 

De l'humanisme de la Renaissance ont découlés les Lumières mais aussi le colonialisme et les théories raciales (Gobineau, etc) qui ont débouché sur le colonialisme, le nazisme. Les philosophes strasbourgeois Lacoue Labarthe et Jean Luc Nancy ont déclaré dans les années 1990-200 " Le nazisme est un humanisme".

 

La fin du roman européen finalise peut-être cette période de l'histoire occidentale où les choses de l'esprit n'étaient plus élaborées dans le respect de Dieu.

Nous le voyons avec l'écologie qui est d'une extrême urgence. Nous nous devons d'être plus sérieux que par le passé et ne pouvons plus nous permettre les grands débordements autorisés jadis dans la société de consommation.

(Avec la révolution écologique, une autre ére a commencé.)

 

Peut-être qu'il en est de même sur le plan idéologique.

 

Pourquoi ne pas respecter les religions même si l'on est athée ? 

Le blasphème au nom de la liberté ?

Notre société peut rester laïque en respectant les religions.

Il s'agit juste d'être un peu plus sérieux et respectueux comme on ne gaspille plus de nourriture et qu'on jette ses déchets à la poubelle.

Nous sommes à l'ére de la mondialisation. Les pays non occidentaux font évoluer leurs moeurs en faveur des pays occidentaux. Pourquoi nous cantonner dans notre tour d'ivoire en prétendant que nous savons mieux que tous les autres ? Ne pouvons nous respecter les religions  sans toujours avoir peur de perdre un héritage ? Dans la mondialisation tout le monde est obligé de faire évoluer ses pratiques culturelles ( Les aborigènes ne peuvent plus manger de tortue par exemple parce que c'est une espèce protégée) . Pourquoi pas nous ?

Encore une fois chacun son opinion. 

Mon grand-père disait toujours : "Quand tu tombes dans le Rhin il faut nager dans le sens du courant sinon tu t'épuises"."

Juste pour rajouter : les musulmans n'ont pas le droit de voir d'image du prophète. Dans les films le prophète n'est pas montré. La plupart n'ont jamais vu d'image du prophète.  Ils m'ont dit que les caricatures montraient le "rectum" du prophète. Quand on enseigne la liberté d'expression dans les écoles ce sont ces images que l'on montre aux enfants.

Pour moi cela ne justifie pas un meurtre mais il faut juste réfléchir un peu en faisant les programmes scolaires. C'est un véritable choc des cultures. Il faut y penser.

Encore une fois moi je ne suis pas pour l'abrogation de la laïcité. C'est une des conditions du vivre ensemble. Mais je suis pour le respect des religions et la fin du blasphème.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>