750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

reflexions

Israel IZ

Voir les commentaires

Le travail du dimanche :

Le travail du dimanche :

Bon nombre de personnes perdent leur vie de famille car ils doivent travailler le dimanche ( moins de contact avec les enfants, le conjoint).

A ceux qui répondent que c'est bon pour l'économie par exemple pour les touristes surtout à Paris qui veulent aller dans les magasins :

Il y a trente ans, tout le monde était plus riche et les touristes allaient au Louvre ou à la Tour Eiffel le dimanche.

C'est quand même mieux que d'aller dans les magasins...

Et tout le monde, en France du moins, était plus riche.

Voir les commentaires

La maintenance d'un mac avec Mac Keeper : attention aux abonnements cachés

L'an dernier mon mac mini pour lequel je n'avais pas de vrai logiciel de maintenance a mis toutes mes photos en cache car il était trop plein.

Je en pouvais plus faire les mises à jour et je n'étais pas assez patiente chez l'informaticien qui ne m'a pas installé la nouvelle version.

Résultat : j'en ai racheté un.

​Le 24 décembre, alors que j'avais plein de choses à faire pour préparer Noel, mon nouveau mac donne des signes de faiblesses et je vois une annonce "Mac Keeper".

​J'ai installé Mac Keeper et pris le forfait assistance pour que les assistants s'occupent de mon mac.

Very well : le logiciel est très bien , les assistants ont fait leur boulot en une matinée. Après je n'ai plus eu recours a eux. Coût : 300-400 euros jusqu'en juin.

J'ai fait tout ça en vitesse car j'avais une bûche à faire, je travaille et veux rester au travail et non en maladie par solidarité pour mes collègues et par principe, etc, ma fille, les médecins; etc...

Donc j'ai tout signé, tout payé et rien lu.

En juin j'ai repris un forfait mackeeper pour un an ou 18 mois : 108 euros.

Very well. Mais ce que je n'avasi pas lu c'est que j'étais abonné à plein de trucs ( dont le forfait assistance). Ils ont donc débité ma carte bancaire de plus de 300 euros en plus des 108 déjà payé. Et quand je leur ai écrit ils disent qu'on peut se désabonner mais qu'ils ne remboursent rien.

Attention : lisez tout avant de signer.

Mac keeper c'est bien mais pas pour les femmes eues overbookées et qui ont des principes de vie !

A bon entendeur !

Voir les commentaires

Parler à ses enfants du chantage sous toutes ses formes :

Parler à ses enfants du chantage sous toutes ses formes :

Un de mes collègues, qui a lui-même été victime d'un chantage, a dit à ses enfants : " Quoi que tu fasses dans la vie, viens toujours me le dire". Cela évitera qu'on puisse faire chanter l'enfant ou l'ado.

Le chantage est un cercle vicieux dans lequel on entre qui peut mener à la mort, à une disparition inquiétante ( c'est à dire qu'on ne revoit plus jamais la personne), à la prison, etc.

En général la personne a commis un acte même mineure dont elle a honte et une autre personne la fait chanter pour garder le secret ( demande d'argent, de services, mais cela peut être pire).

En tous cas, moi j'ai parlé à ma fille de 6 ans dans le même sens : " Quoi que tu fasses viens toujours me le dire".

On peut aussi expliquer à l'enfant et au jeune ce qu'est le chantage et comment le briser ( la parole brise le chantage. C'est un premier pas).

Une grosse dette à éponger et la visite à un psychologue est un moindre mal comparé à d'autres gros problèmes.

Voir les commentaires

Je m'autorise de plus en plus de choses :

Je m'autorise de plus en plus de choses :

Depuis que je mange sans gluten, je m'achète beaucoup plus de produits bios même la viande et la charcuterie.

La charcuterie devrait être achetée bio car elle serait cancérigène tout comme peut être la viande.

J'adore la charcuterie alors je men achète de la bio.

Et le dimanche nous faisons tartes, clafoutis et autres gratins.

Je dépense un peu plus en alimentation mais cela ne me revient pas si cher que ça. En effet j'achète moins de viande, moins de fromage.

Nous mangeons aussi des légumes secs en boite par manque de temps et ma fille aime bien les haricots blancs à la tomate ( J'ajoute juste du concentré de tomates en tube aux haricots blancs en boite). Nous mangeons cela avec des céréales et des légumes et ça suffit.

Nous vivons pour la plupart dans des prisons et ne nous autorisons pas les choix alimentaires que nous méritons. Jadis les gens accordaient plus de temps et d'argent à la nourriture. Maintenant on ne veut plus rien dépenser pour se nourrir.

Je m'autorise de plus en plus de choses :
Je m'autorise de plus en plus de choses :
Je m'autorise de plus en plus de choses :
Je m'autorise de plus en plus de choses :
Falafels

Falafels

Je m'autorise de plus en plus de choses :

Voir les commentaires

Je passe au sans produits laitiers, sans gluten :

Je passe au sans produits laitiers, sans gluten :

et à la place de tout ce que je grignotais, je prends des fruits pour perdre un peu de poids.

En effet j'avais d'importants spasmes des intestins et en plus j'ai une hernie ombilicale.

Je peux à nouveau travailler et vivre normalement grâce à ce nouveau régime.

Pour l'hernie, je suivais les recommandations de Maria Treben et je faisais du yoga. Cela ne m'a pas dispensée de faire une échographie avec le médecin. Je me suis aussi commandée la méthode francoeur. Je vous en dirai des nouvelles.

Pour mon nouveau régime, je me fournis au magasin bio, je bois de la cristalline et prends un complément alimentaire du magasin bio.

J'ai aussi vu une naturopathe qui s'appelle Bettina Roth à Eckbolsheim, 8 rue Ernewein. Elle est très douce et donne de bons conseils. Elle fait aussi du shiatsu et maitrise d'autres techniques.

C'est quelqu'un qui a beaucoup donné dans les 50 minutes que l'entretien a duré.

Les naturopathes donnent toujours beaucoup semble- t-il.

Je voulais apprendre à manger équilibré sans produits laitiers et sans gluten. L'assiette doit être composée d'une moitié de légumes, d'un tiers de céréales et seulement le reste de protéines.

En tous cas je vais mieux et l'hernie ne me fais plus mal.

Voir les commentaires

Signez la pétition contre le prison ferme pour 8 syndicalistes CGT :

« Je n’ai rien dit »… par Martin Niemöller

Quand ils sont venus chercher les communistes,

Je n'ai rien dit.

Je n'étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,

Je n'ai rien dit.

Je n'étais pas syndicaliste,

Quand ils sont venus chercher les juifs,

Je n'ai rien dit.

Je n'étais pas juif,

Quand ils sont venus chercher les catholiques,

Je n'ai rien dit.

Je n'étais pas catholique.

Et puis, ils sont venus me chercher.

Et il ne restait plus personne pour protester.

Dachau, Pasteur Niemoler

Prison ferme contre 8 syndicalistes :

Communiqué de la CGT :

"Le jugement qui vient de tomber, condamnant les salariés de Goodyear à 24 mois de prison dont 9 fermes, nous révolte.

Avec ce jugement, un cap est franchi : la justice devient clairement une arme de guerre contre le monde du travail, contre les syndicats et la Cgt en particulier.

Nos 8 camarades ont été condamnés alors que tous les plaignants avaient retiré leur plainte, seul le procureur de la République a décidé de poursuivre cette action en justice. En résumé, il ne sont pas condamnés au Nom du Peuple Français mais bien au nom de l’Etat Français, celui-là même qu’il y a qui, il y a peu déclarait la guerre à la finance et qui avait promis l’amnistie aux Syndicalistes …..

Il s’agit ici d’une politique répressive, concertée et coordonnée au plus haut niveau qui est mise en œuvre. L’objectif de notre gouvernement étant de chercher à museler la voix forte de la CGT.

LA CGT, TOUTE LA CGT, NE LAISSERA PAS EMPRISONNER SES MILITANTS

Signez la pétition :

https://www.change.org/p/fran%C3%A7ois-hollande-l-appel-des-goodyear"

Voir les commentaires

Il y a déjà quelques années j'ai aussi été bien maltraitée par Neuftelecom :

J'avais souscrit un abonnement chez eux suite à un démarchage par téléphone et contrairement à ce qu'ils m'avaient promis ils ont écrasé Freesbee de l'époque avant que je n'avais prévu de les quitter.

Quand je leur ai téléphoné ils se sont bien moqués de moi.

Mais bien que je n'aie pas gagné d'argent j'ai obtenu le remboursement de ce que je leur avait payé ( en payant aussi 40 euros à l'association de défense du consommateur) et j'ai eu la bonne surprise de pouvoir les écraser aussi avec un nouvel abonnement que j'avais pris chez Orange.

J'aurai bien raconté cette expérience avant si j'avais su comment m'y prendre.

En tous cas ne me reparlez plus jamais de Neuf Telecom si cela existe encore !!!!

Voir les commentaires

Je ne laisserai plus le site de la Fnac conserver mes coordonnées bancaires :

Je l'ai fait et ils viennent de me retirer 24 euros pour une carte adhérent dont je n'ai rien à faire.

En me renseignant j'ai appris qu'ils me retireraient encore 24 euros.

Ils n'ont pas de mail pour les joindre. Quand on appelle un magasin le numéro est payant et le téléphone raccroche sans que vous ayiez pu obtenir une réponse.

Je pense que c'est très LARGEMENT de l'abus !

Moi j'aimais bien la Fnac et si j'avais eu beaucoup de choses à leur acheter j'aurai bien pris cette carte.

Mais vous savez le client est toujours et encore roi. Alors fie vais pas me laisser faire comme ça.

Au pire il faudra aller dans une association de défense du consommateur, juste par principe !

S'ils en arrivent là c'est qu'ils ne doivent pas se porter très bien commercialement ! Je m'entends quand j'écris cela.

A bon entendeur !

AU FINAL LA FNAC M'A REMBOURSE suite à un message que je leur ai laissé sur leur Facebook.

Voir les commentaires

A voir : le cerveau du coeur

Voir les commentaires

La vie est la vie de Mère Thérésa

La vie est la vie de Mère Thérésa

Ma tante a fêté son anniversaire au Rosenmer de Rosheim restaurant étoilé au service impeccable et aux gens simples et accueillants à la cuisine divine. Elle nous a lu le poème de Mère Thérésa qui suit :

La vie est beauté,

admire la.

La vie est un rêve,

réalise le.

La vie est un défi,

relève le.

La vie est un devoir,

fais le.

La vie est un jeu,

joue le.

La vie est précieuse,

soigne la bien.

La vie est richesse,

conserve la.

La vie est amour,

jouis en.

La vie est un mystère,

pénètre le.

La vie est une promesse,

tiens la.

La vie est tristesse,

dépasse la.

La vie est un hymne,

chante le.

La vie est un combat,

accepte le.

La vie est une tragédie,

lutte avec elle.

La vie est une aventure,

ose la.

La vie est bonheur.

mérite le.

La vie est la vie,

défends la.

La vie est la vie de Mère Thérésa

Voir les commentaires

Un documentaire sur le combat de Béatrice : la recherche des enfants après le génocide au Rwanda :

Voir les commentaires

Béatrice à la recherche de ses enfants :

Béatrice à la recherche de ses enfants :
MUDACUMURA Alain Flavien
MUDACUMURA Alain Flavien

Voici Béatrice, la maman qui travaille jour et nuit pour son association et pour retrouver les siens.

Une grande dame elle aussi.

D’avril à juillet 1994, le génocide perpétré contre les Tutsis du Rwanda cause la mort de plus d’un million de personnes. Il y a eu, aussi, énormément de dégâts matériels, le tissu social est considérablement détruit.

Des malheurs innommables sont tombés sur les descendants de Kanyarwanda, l’ancêtre éponyme de notre peuple. Beaucoup d’enfants ont été séparés de leurs familles et, jusqu’à présent, on a perdu leurs traces.

Béatrice Mukamulindwa est une de ces mères qui n’ont aucune nouvelle de leurs enfants.

MUDACUMURA Alain Flavien : son fils aîné allait avoir 13 ans en novembre 1994. Il était en 6ème année primaire à l’école des parents de Rugunga (Kigali). Un garçon responsable qui prenait son rôle d’aîné au sérieux. Ses amis d’enfance racontent qu’à l’école, il se préoccupait de leur sécurité. Un fin négociateur, il savait amadouer pour obtenir ce qu’il souhaitait pour lui, pour ses sœurs ainsi que pour ses amis. Il avait l’air distrait, mais il n’en était rien. Il aimait le foot, faire du Karaté et jouer au jeu traditionnel « IGISORO », connu normalement que par les vieux du village. « Now I understand Pitchou was an angel, that is why God wanted him in his kingdom»[1].

NGWINONDEBE Aline : la seconde allait avoir 11 ans en juin 1994. Une fille très douce, très câline et très conciliante. Dans leurs jeux, souvent elle affectait de perdre pour donner sa chance au moins gagnant. « Aline was more quiet»[2] .

UWASE RWAGASANA Nadège : la benjamine avait eu 9 ans en janvier 1994. Une fille très ouverte, espiègle et copine avec son papa. Elle était très drôle, en avance sur son âge. Ses copines témoignent : « Nadège was so funny, she was mature beyond her years and very smart »[3]. Elle aimait jouer à cache-cache. Colombe, sa meilleure amie dit : « je nourris toujours l’espoir que tu vas un jour me faire signe et me dire: ça y est, je t’ai eue, j’ai gagné, comme lorsque nous étions jeunes et que nous jouions à cache-cache »[4] et d’ajouter : « je te porte et te garde dans mon cœur car c’est le seul moyen de te faire revivre »[5].

Béatrice a perdu toute sa famille pendant le génocide. Elle a eu la confirmation de la mort de presque tous et a pu donner une sépulture à certains. Le doute subsiste sur le sort qu’ont subi ses trois enfants, son frère et deux de ses enfants, ses trois cousins.

Depuis janvier 1995, Béatrice est sur les routes, pistes et sentiers à leur recherche, morts ou vivants. Grâce au soutien financier des amis, Béatrice a fait de nombreux voyages dans les pays limitrophes et lointains du Rwanda.

Son long travail de tracing lui a ouvert les yeux sur cette réalité qui, hier encore, relevait de l’impensable : beaucoup d’enfants disparus ou que l’on croyait morts sont toujours en vie, au Rwanda, ou ailleurs.

Elle a donc décidé de créer CCMES (Cri du Cœur d’une Mère qui Espère) et de s’y investir pleinement, afin de contribuer à cette immense tâche de réunir les familles séparées, et de leur offrir écoute et assistance. En effet, beaucoup de parents ont peur de déclarer qu’ils recherchent encore leurs enfants disparus : ils ont peur de passer pour des malades mentaux.

Elle encourage aussi les familles qui ont recueilli des enfants qui ne sont pas les leur à oser en parler.

Pour tenir dans la durée, le projet de CCMES a besoin d’assurer sa sécurité financière.

Si vous avez été touchés par son action, votre soutien sera le bienvenu, qu’il soit ponctuel ou plus régulier. Vous pouvez effectuer un virement au compte n° BE14-0004-2963-1083 de « CCMES Belgique», BIC BPOTBE1

[1]Karera Honoré, son ami d’enfance. Il fréquentait la même école et ils étaient voisins.

[1]Kayitengerwa Honorine, la sœur d’Honoré. Leurs parents étaient et sont ses amis.

[1]Kayitengerwa Honorine, op cit.

Uwingabiye Sabine Colombe, meilleure amie de Nadège, elle était dans la même classe.

[1]Uwingabiye Sabine Colombe.

NGWINONDEBE Aline

NGWINONDEBE Aline

UWASE RWAGASANA Nadège

UWASE RWAGASANA Nadège

Voir les commentaires

Eh oui ! Les graines, la vie c'est sacré ! Pura fé

Faite une recherche sur cette grande dame !

Dans les tribus indiennes c'étaient les femmes qui étaient propriétaires des terres. C'est pour ça que les colons les épousaient.

Des milliers de femmes indiennes sont tuées, kidnappées aujourd'hui pour la même raison. Mais que fait la police canadienne, pays où elles sont portées disparues, vivent dans la misère ou se prostituent ? Voile documentaire sur France TVinfo dont voici le lien http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-envoye-special-un-millier-de-femmes-indiennes-disparues-au-canada_749157.html

Voir les commentaires

Petit ajout : marché malgache :

Petit ajout : marché malgache :

Au marché malgache de mai j'avais aussi acheté un beau peigne en corne et une personne très diplômée, maître avait donné un coquillage de Ste Lucie à ma fille. Elle devait la mettre dans sa tirelire pour que l'argent grossisse.

Elle l'a fait. D'après il a grossi mais pas beaucoup depuis.

On peut aussi mettre ce coquillage dans le porte feuille.

Si vous n'avez pas l'occasion d'aller à Madagascar, il se trouve aussi en Corse.

Petit ajout : marché malgache :

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>