750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Excuses pour "petite forme"

 

P1020709.JPGColmar, Cour d'Appel

 

Je suis en "petite forme". J'ai passé un examen professionnel qu'il a fallu préparer et j'ai toujours mal au genou : réveil toutes les heures la nuit pour mettre de la crème. Je crois que je suis entrain de couver une petite grippe en plus.

Tout cela est trop pour moi ! Et encore ce n'est que le premier volet de l'examen. Tout le monde m'a poussé à le faire et mon copain a de graves problèmes de santé. Alors je l'ai fait mais c'est trop !

Suis loin d'être Wonder woman, moi ! Et j'en ai marre!

Tout ça pour gagner plus, pour ma fille, pour plus tard !

Alors désolée si je blogue moins...

 

En prime, un extrait du livre de Michel Audoul sur les maux de genou :

 

« Alors donc, le genou, cette articulation formidable….  Qui sert à plier, à se plier, à se mettre à genou. C’est l’articulation de l’humilité, de la souplesse intérieure, de la force profonde, à l’opposé du pouvoir extérieur qui donne la rigidité. Il est le signe manifesté de l’allégeance, de l’acceptation, voire de la reddition et de la soumission. Le genou représente la « porte de l’acceptation ». Il est le pendant, la continuation de la hanche dont il prolonge la mobilité mais en sens inverse.

C’est l’articulation qui fait la bascule entre le Conscient et le Non-Conscient. Il représente ainsi l’Acceptation d’une émotion, d’un ressenti, d’une idée qui émerge du Non-Conscient vers le Conscient, si nous sommes dans le processus de Densification ou bien, à l’inverse, qui va vers le Non-Conscient depuis le Conscient, si nous sommes dans un processus de Libération. C’est l’articulation majeure de la relation à l’autre et de notre capacité à accepter ce que cette relation implique comme ouverture, voire comme compromis. Il est d’ailleurs intéressant de remarquer que « genou » peut aussi s’écrire « je-nous ».

 

Les maux du genou

 

Il est alors facile de déduire que lorsque nous avons mal à un genou, cela signifie que nous avons de la difficulté à plier, à accepter un vécu particulier. Nous sommes au niveau des jambes, la tension est donc d’ordre relationnel avec le monde extérieur ou intérieur, avec les autres ou avec soi-même. Les douleurs ou problèmes « mécaniques » aux genoux signifient qu’une émotion, un ressenti, une idée ou une mémoire en rapport avec notre relation au monde ne sont pas acceptés, voire refusés. Il s’agit de quelque chose qui est vécu dans le Conscient et qui bouleverse, chamboule, perturbe nos croyances intérieures et que nous refusons intérieurement. Il peut s’agir, à l’inverse, d’une émotion, d’un ressenti ou d’une mémoire qui émergent du Non Conscient (message du Maitre Intérieur) et que nous avons de la difficulté à « accepter », à intégrer dans notre quotidien, dans notre Conscient car ils y perturbent, bouleversent des « habitudes » ou des croyances reconnues et établies.

 

S’il s’agit du genou gauche, la tension est en relation avec la symbolique Yang (paternelle). »

 

NB de Miss Leila ( ma collègue qui m'a envoyé cet extrait) : paternelle, veut dire relation avec les hommes en général, pas avec son père forcément, bien entendu.

 

Tiré du livre de Michel Odoul – Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
T
<br /> <br /> Hum , le genou , "je - nous". Je me dis que nous avons de la chance de vivre dans un pays  francophone ou l´utilisation du je nous s´apparente à l´articulation du Genou.<br /> <br /> <br /> En allemagne on dirait Knie. Quelle explication utiliserions nous? K-nie? Avec nie = jamais et K... je ne sais pas. Vous comprendrez que j´ai un léger doute sur cette explication qui donne des<br /> raisons utilisant presque des mots issus de la psychanalyse. Ca donne envi de lire le nouveau livre de Michel Onfray tient.<br /> <br /> <br /> En tout cas bon rétablissement et faites confiance à votre médecin <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Merci<br /> <br /> <br /> <br />
O
<br /> <br /> Rigolo l'article sur le "je, nous", moins rigolo, tes soucis de santé. Remets-toi vite d'aplomb et le reste suivra !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Oui genou "je , nous" : c'est une lecture des maladies qui pourra toujours sembler douteuse pourtant dan mon cas , y a du vrai aussi. Et c'est vrai qu'il faut le chercher cet article.<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> <br /> bonjour Amalia<br /> <br /> <br /> comment vas-tu ?<br /> <br /> <br /> bonne journée et bon week-end<br /> <br /> <br /> gros bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Merci Nadine. ça va légèrement mieux avec le soleil qui pointe son nez.<br /> <br /> <br /> Merci de ton attention.<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> <br /> Bonjour,<br /> Je vous invite à visiter le lien suivant :<br /> http://www.wobook.com/infos/WBwI6SJ66T7Y-wb/d-avoir-parle.html<br /> Vos commentaires seront les bienvenus.<br /> Cordialement.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Merci . C'est avec grand interet ue j'ai découvert ce site . J'ai du mal a lire votre blog en revanche. Je suis constament redirigée vers la page d'accueil d'overblog.<br /> <br /> <br /> <br />