750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un carton de pommes bios,

P1020652.JPG

 

en plateau et sous-tasse jetable et compostable. Vous évitera de faire la vaisselle ou de nettoyer votre table.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Marc Lefrançois 16/04/2010 22:44



Ah, ça ne veut rien dire... Je peux m'exprimer avec d'autant plus de liberté que si je suis publié et que je vis de ma plume, je ne me considère pas meilleur qu'à l'époque, pas si lointaine, où
je n'étais pas publié... Quand on sait comment ça fonctionne, les pistons pour être publié, pour avoir un bon article, pour être invité à la télé... on comprend que ce ne soient pas forcément les
meilleurs qui réussissent. Moi, je n'ai eu recours à aucun piston, ce qui explique que cela a pris un peu de temps... Mais je connais assez bien le système pour ne pas accorder plus que cela
d'attention aux soit-disantes pointures de la littérature... Donc courage, il suffit de croire en soi, de s'améliorer, de persévérer et cela finit par être payant...



Amalia Harmonie 17/04/2010 07:01



Merci. Ce genre de discours est extrêmement rare, surtout de la part d'un écrivain publié. Il est d'autant plus précieux que tu témoignes de la façon dont tu as réussi à "percer".


Il n'y a pas si longtemps je me disais que ce genre de discours était impossible, dans le sens "ça ne se dit pas". Tu prouves le contraire.



Marc Lefrançois 15/04/2010 12:43



Je pensais à ce que tu as mis au début de ton blog: "Amalia Harmonie, l'écrivain raté"... Le sentiment de son impuissance, la douloureuse impression d'une incomplétude est le début, le premier
pas vers la grandeur... Donc en disant cela, tu prouves tout le contraire!



Amalia Harmonie 16/04/2010 07:22



Merci de cet énorme compliment ! Tu écris bien. L'article sur l'écrivain raté est une idée de mon mec et j'avoue que le côté un peu provocateur du titre du blog m'amuse et ne fait que dire la
vérité : je suis un écrivain raté car je ne vis pas de mon écriture n'étant même pas publiée.