750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Reconnaissance des crimes de la colonisation (instrumentalisation)

Dans un précédent article  j'écrivais qu'il était urgent de reconnaitre les crimes de la colonisation. Ces crimes ont eu lieu. J'étais dans une vision de progrès de la société française et pensait que si l'on reconnaissait officiellement ces crimes ça pourrait arranger pas mal de choses. Beaucoup de français perdraient des illusions sur la colonisation, d'autres veraient leur histoire reconnue.

Le problème c'est que souvent ceux qui réclament la reconnaissance d'un massacre, de la responsabilité de la France dans telle chose abominable, veulent aussi réparation en argent. Et là je sais pas mais ça me fait tiquer. Est-ce mon chauvinisme? Un reste de racisme ?

Sur un site  associatif harki j'ai lu que l'histoire était une suite de massacres. Malheureusement c'est vrai. Certains pays vaincus comme l'Allemagne payent des réparations au vainqueur mais pas trente ans après la signature du traité de paix.

Quand aux progrès et  à l'évolution des mentalités je ne suis plus sure d'y croire. Les mentalités changent. Progressent-elles?

Les hommes restent les hommes avec leurs jalousies, leurs passions, leurs désirs. Vu comment les gens se comportent au sein de mon service, je doute  qu'un progrès soit possible.


En plus j'ai cru comprendre que ces questions suscitaient beaucoup de passions dans le monde et qu'il ne fait pas bon d'être blanc dans certains endroits indifféremment de ce qu'on a fait ou pas fait.

Sans revenir sur le fait que des crimes ont eu lieu, je vais juste arrêter de dire qu'il faut les reconnaitre officiellement.

J'ai pas non plus envie d'être instrumentalisée par des gens qui ne feraient qu'une bouchée de pain de ma personne et de ses états d'âme.

A la guerre comme à la guerre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Martelle/Doudou 18/01/2008 09:19

Hello AmaliaEn fait c'est le problème des turcs. Il ne veulent pas reconnaitre le génocide arménien parce qu'ils n'ont pas les moyens de payer les dommages aux familles. Le mari de ma meilleure amie est arménien. Elle m'expliquait que pour ses beaux-parents, qui ont réussi à s'échapper avec leurs enfants pendant cette période, c'était un vrai traumatisme et une vraie douleur qui persistait. Ils parlent rarement de leur pays, au sinon avec les larmes aux yeux. C'est écoeurant de la part des turcs...Je pense qu'il faut reconnnaitre les crimes, c'est un respect envers des peuples entiers, qui ont perdu leurs biens et leurs dignité. Ne pas reconnaitre ce qu'ils ont vécu, c'est considéré que ce n'est pas important.Maintenant coupable ne veut pas dire payeur. Là, je pense que c'est la justice que ne fait plus son boulot. Il faudrait interdire les dommages et interet exorbitants demandés par certains. La nature humaine ne changera effectivement pas, les gens chercheront toujours le profit au dépend d'autrui. Mais c'est au pouvoir d'atténuer cet effet là

Amalia Harmonie 18/01/2008 17:52

Oui tu as raison Doudou. J'ai entendu dire que certains associations juives avaient attaqué la Sncf pour demander des dommages et intérêts très importants pour avoir transporté  les juifs vers les camps de la mort. Je comprends que les juifs soient furieux parce que beaucoup de gens ont laissé faire la shoa mais ce procès donne l'impression d'une utilisation de la shoa pour faire de l'argent. le dilemne du juge doit être épineux.C'est vrai qu'il est important de reconnaitre les crimes. Je n'avais pas pensé au fait que l'état français n'a peut être tout simplement pas les moyens de payer et que c'est peut être pour ça qu'il ne veut pas reconnaitre les crimes commis.

jocelyncharles 16/01/2008 19:07

Bonjourdans ce que tu dis il y a deux choses que je note et qui ne doivent pas forcément etre lié:- reconnaissance des crimes de la colonisation- payement.Les deux ne sont pas forcément li, on peut reconnaitre, a titre informatif , ces crimes sans opur autant payer, meme si cela est réclamer par les personnes qui vfeulent la reconnaissance.Personnellement je ne crois pas specialement au progres des mentalités. Les fondements emotionnelles de l´homme, comme tu l´a décrit, restes immuables. Pourtant ce changement de mentalité existe ( j´en ai été témoin ( phrase tiré dans un autre contexte dans un film avec tom cruise: cocktails  ))) mais le paradoxe c´est qu´il peut se noyer dans la masse de gens qui n´onmt pas cette evolution et peut obliger certaines personnes a cacher leur opinion sur ce sujet.Donc reconnaissance oui, et je pense que c´est deja fait.Pour le reste c´est une autre histoire et cela fait etrangement ressembler a ce qui se passe dans les tribunaux.

Amalia Harmonie 18/01/2008 17:44

la reconnaissance officielle par l'état français apporterait un plus aux personnes ayant souffert de la colonisation et on arrêtrait de dire qu'elle a été positive comme c'était écrit dans une loi. ça aiderait  la plus grande partie de la population française a mieux connaitre le sujet et à s'interroger davantage sur la question. ça permettrait de faire reculer le racisme en éclairant les esprits.en fait c'est la lecture de ce site d'association de harkis qui m'a fait le plus réfléchir. En effet les harkis demandent la reconnaissance de la responsabilité de l'état français dans un massacres commis par le FLN sur les populations harkis et ils demandent réparation en argent. Or je ne sais pas si c'est vrai mais ma collègue m'a dit que les harkis avaient déjà touchés d'importantes sommes d'argent d'après elle, versées par la préfecture. ce site harkis affirme que l'actuel président algérien est un FLN et que c'est tant pis pour l'Algérie s'ils ont choisis la voie du FLN, qu'ils n'ont pas en odeur de sainteté apparement.Alors je me dis : dans la guerre d'Algérie c'était qui les méchants ? Les français? le FLN? Qui a commis le plus de crimes sur les civils? La question mérite d'être creusée.Par ailleurs, en Europe nous vivons une situation privilégiée de paix depuis la guerre d'Algérie. mais à l'aune de ce qui se passe dans le monde, la reconnaissance des crimes de la colonisation est-elle possible, vient-elle à propos?La réalité c'est la guerre, non la paix que nous vivons. Nous sommes protégés. Nous vivons une paix menacée, relative. Dans la plus grande partie du monde c'est pas comme ça.