Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"Professeur cherche élève ayant désir de sauver le monde"

 

 


Ce livre de Daniel Quinn (philosophe de l’écologie, futurologue et poète)- en anglais "My Ismael"-  raconte l’histoire d’un petite fille qui se fait coacher par un gorille télépathe pour qu’elle aille mieux et accomplisse ses rêves.

Il est intéressant par plusieurs aspects. Il donne une autre lecture du progrès humain. D’après lui les hommes n’auraient pas découvert l’agriculture d’un coup au néolithique mais en connaissaient déjà la technique bien avant. Simplement ils étaient bien comme ils étaient et ne voyaient pas la nécessité de devenir sédentaires ou de la pratiquer assidûment. L’auteur explique le progrès par le fait qu’on ai mis la nourriture sous clé pour que tout le monde soit obligé de travailler. C’est une thèse. Quand je rentre chez moi l’hiver je suis bien contente de pouvoir me mettre au chaud. Bien sûr si je vivais dans une contrée plus chaude je crois que ça ne me dérangerait pas de vivre dans une cabane et de paresser toute la journée en mangeant ce que je trouve. Et nos origines sont africaines je crois.

 

Une autre théorie du livre qui me tiens à cœur c’est ce que je vois en Internet. D’après l’auteur nous arriverons à régler certains problèmes surtout les problèmes écologiques en transmettant nos idées au niveau mondial et en avançant comme lors de la révolution industrielle. Internet rend cela possible. Ce média rend possible la transmission d’information, de trucs, d’astuces à l’échelle du monde et peut aider à générer des idées. Malheureusement il y a à boire et à manger sur Internet. Ce média ne transmet pas seulement des informations constructives et objectives.

 

Pourtant parfois on est étonné de constater que les mentalités changent plus vite qu’on ne croit. Quand on sort dans la rue, qu’on ouvre la télé, qu’on va faire ses courses.

 

Dans tous les cas je vous conseille la lecture de ce livre.

Voir les commentaires

Traps and snares

En réponse à l'inflation demesurée de mots sur internet aux attaques dénuées de tout bon sens de certains je me permets de publier ici un exercice de version auquel Monsieur Michelet, enseignant à présent à la retraite nous avait soumis en avril-mai 92. Je vous épargne la version anglaise pleine de faux amis très tendencieux pour les francophones.


 

Pièges et attrape-nigauds

 

On ne devrait jamais être trop catégorique sur les significations des mots. Ils peuvent vous battre à plat de couture. Quel que soit votre pouvoir d’analyser vos idées, si bien pesé que soit votre discours, les mots vous trahissent souvent. Ils ne sont pas très différents des oiseaux communs.

Quand bien même votre chargeur est bourré de mots, leur apparition ne peut pas forcement être maîtrisée. Certains invitent immédiatement à la critique, d’autres sont si stupides que vous ne pouvez vous remettre de les avoir employés. Leur orthographe peut vous faire courir à la ruine. Et il est toujours difficile de s’exprimer en mots à la fois clairs et sans flamboyant. Prenez garde : certains esprits sublimes, s’aidant de leur plume semblent donner cours à de telles imprudences… Et quelques imposteurs sont assurés d'avoir le dessus sur la plupart des gens grâce à de la simple emphase ou à du simple fanatisme.

Malheureusement, on ne peut pas vouer les mots à l’oubli comme de médiocres marionnettes. Même si vous êtes familiers avec eux, il faut que vous soyez poli envers eux. D’ailleurs il y a des mots de catégories, de genres très divers : certains ont un sens large, certains sont indifférents, la plupart d’entre eux sont efficaces.

Par surcroît, un homme trouvera à redire à l’un d’entre eux tandis que l’autre n’y verra aucun défaut. Même, un choix de mots trop recherché peut être inefficace.

 

L’ingéniosité est méritoire mais elle peut manifester une tendance tyrannique ou un caractère mesquin. L’utilisation de mots usés de façon à leur rendre leur plénitude est une assez belle occupation. La plupart des écrivains semblent aller à son encontre. Un moyen terme entre ces deux options serait d’ajourner l’acte d’écriture jusqu’à ce que tout désir de grossir ou d’édulcorer les mots aient été guéri ou amendé.

 

Mais nos esprits tendancieux ne peuvent pas supporter de se voir démasqués. Ils sont sensibles aux flatteries de la vanité au lieu de domestiquer leurs capacités naturelles.

 

Les mots ornent la vie. Ils sont propres à captiver l’imagination. Ils chantent la beauté sur tous les tons. Ils dominent nos émotions. Le langage est une armure. Et ceux qui y portent atteinte ou essayent de la corrompre ou de la regarder de haut, qu’ils en aient ou non la compétence; sont passibles de poursuite judiciaire. Il y a des circonstances atténuantes, de la profession d’homme de loi ou de récit touchant ou émouvant qui peuvent décourager tout débat.

Mais un excès de mots est une maladie grave et ses interprètes, ses portes paroles horripilants ont droit aux soins de médecins magnanimes et de psychologues.

Les consommateurs de mots tendent à être de parfaits menteurs ou dans le meilleur des cas de personnes gênantes et pontifiante. Face à l’une de ces personnes, un homme normalement modéré deviendra irritable, deviendra même furieux, aura envie de renvoyer de tels trompeurs flamboyants et pourtant absolument nuls.

Mais à y bien réfléchir, est-ce que tout ce long discours n’a pas été un triste exemple de griserie verbale. Et n’est ce pas une image adéquate de la profusion de mots qui va faire pâlir d’angoisse l’étudiant et le faire retomber dans des égarements aussi ardents, fougueux qu’enjoués et folâtres. 

 

Traduction de " Traps and Snares " , un texte sur les " faux amis " de Monsieur Michelet, professeur de version à l’université Marc BLOCH de Strasbourg- printemps 1992- traduit le 07 janvier 07 avec l’aide de mes notes de cours.

Images Flick.fr 

Voir les commentaires

Nettoyer écolo et économique : vinaigre, bicarbonate de soude, sel , savon de marseille




Pour les bienfaits de dame Nature je me permets de poster un mail reçu récemment :

Salut ma petite Amalia,

Voilà mes recettes (j'ai posté ça sur mon site de motards, donc t'inquiète
pas, y'a des références qui vont te sembler bizarres, mais l'essentiel y
est) :-)



NETTOYER ECOLO ET ECONOMIQUE


Depuis un moment j'ai remplacé tous mes produits ménagers (ou presque), par
un truc tellement vieux qu'on en avait oublié l'existence. Je vous en fais
profiter ici, mais c'est pas moto, ni bouffe, juste pour ceux (celles ?) qui
se soucient un peu de préserver notre planète..

Il s'agit du bon vieux vinaigre blanc, qu'on trouve en supermarché ou en
droguerie. Je précise qu'il sent le vinaigre (dingue, non ?) à l'
utilisation, mais qu'au séchage toute odeur gênante disparaît. De plus, le
rincage de ce produit ne nécessite que très peu d'eau, puisque pas de
mousse.


Utilisation : pur, sur un chiffon, en vaporisateur.

Je fais désormais les nettoyages suivants, (presque) tous testés et trouvés
plus efficaces que les produits ménagers achetés (cher) au supermarché :


- Laver les sols carrelage, ou les carrelages de salle de bain : diluer dans
un seau d'eau tiède une poignée de savon de Marseille en paillettes (si vous
le souhaitez, mais pas indispensable) et deux verres de vinaigre blanc (pas
de rincage). Pour une bonne odeur, on peut ajouter 2 ou 3 gouttes d'HE de
Lavande ou de Tea Tree. Pour les carreaux de douche : pur, et on peut
laisser agir à volonté (puis rincer).

- Laver les vitres : si elles sont très sales, faire une première passe avec
un chiffon et de l'eau chaude. Sinon, étape suivante, un chiffon et un
vaporisateur de vinaigre blanc. Pour la finition, évidemment, utiliser le
bon vieux papier journal roulé en boule et humidifié au vinaigre.

- Laver les chromes et les sanitaires (lavabo, baignoire, WC, bidet) : un
vapo de vinaigre blanc pschitt pschitt, et hop, frotter avec un chiffon,
puis rincer. Si vous avez des taches de vieux calcaire (j'en avais sur mon
bidet-ki-sert-jamais), bien mouiller au vinaigre sur les parties à
décrasser, en mettre un peu sur du papier absorbant ou un chiffon, enrober
le tout, et laisser agir quelques heures (on peut ajouter du sel dans cette
toutouille, ça potentialise l'effet).

- Idem pour les chiottes superbement auréolées de calcaire, verser un bon
bol de vinaigre chauffé dans la cuvette, brosser et laisser agir quelques
heures ou une nuit (oui, oui, faut se retenir de faire pipi, je sais, c'est
pénible)  Brosser le lendemain, ouch !!! ça brille (je vous jure).
Maintenant, vous pouvez pisser dans des chiottes propres (un régal).

- Lave-vaisselle : jeter à la poubelle le produit de rincage
kicoutelapeaudescouilles, et remplacer par du vinaigre (même endroit, mêmes
effets) : les verres deviennent rutilants. Une fois par mois, vous pourrez
vous économiser un gros entartrage du lave-vaisselle en lui versant dans la
bouche un litron de ce vinaigre blanc et en le faisant tourner à vide. Il
vous dira merci de lui éviter une arthrose galopante.

- Lave-linge : en-dehors du fait que je n'utilise plus depuis belle lurette
de lessive (enfants allergiques), mais des paillettes de savon de Marseille
(2 poignées par lessive, direct in the tambour), je fous à la place de l'
adoucissant une rasade (dans le bac adoucissant) de vinaigre blanc. Achtung,
ça sent space quand vous sortirez le linge, mais l'odeur se casse à 100 % en
séchant, pis on peut mettre aussi qq gouttes d'HE de ce que vous voulez pour
donner une odeur (pour les inconditionnels du « linge qui doit sentir
kèkchose ». Perso, j'y fous rien, j'aime que mon linge sente juste le lavé,
quoi. Sinon, même punition qu'avec le lave-vaisselle, tous les mois, hop, un
litron dans le bec et faire tourner à vide, byebye le calcaire. NB : le
vinaigre en guise d'adoucissant rend le linge soyeux, ravive les couleurs,
et finit de décrasser ce qui ne l'était pas.

- Déboucher les canalisations : une tasse de
cristaux de soude, une tasse de vinaigre blanc. Mettre dans les canalisations   ( je mets d'abord le bicarbonate car si on mélange ça gonfle) et laisser agir une heure, puis rincer à l'eau chaude.

- Evidemment, je nettoie mes poubs, bacs à linge et autres
contenants-ki-puent en y versant de l'eau chaude additionnée de vinaigre,
ainsi que l'évier, le plan de travail (achtung : jamais sur le marbre
!!!!!!!), les miroirs, écrans TV et ordi, téléphone, frigo, pffff, en fait,
je crois que je fais tout avec ce truc magique.

- Pour ceux qui ont, comme moi, une cuisine en lino : ½ verre de bicarbonate de soude et ½ verre de copeaux de savon dans un seau d'eau tiède. Et hop, ça
briiiiiiille !!

- Les mecs qui auront lu jusque là (on peut rêver) trouveront ici un conseil
judicieux pour décoller les étiquettes de mauvais goût qu'ils ont mis sur
leur moto ou ailleurs : imbiber la vilaine de vinaigre bien chaud, laisser
agir et zou, c'est parti !

- Autres usages magiques et peu chers : pas acheté d'Apaisyl et bouffé par
les moustiques ? Vinaigre. Un gros vilain coup de soleil parce qu'on a
brico^^groké tout l'aprèm au soleil ? Vinaigre. Cheveux moches et ternes ?
Vinaigre dans l'avant dernier rincage des tifs (sinon ça pue un peu
beaucoup, jusqu'à ce que ça sèche).

Voilà, moi j'ai testé, je voulais vous en faire profiter, parce que bon, les
Cif, Monsieur Propre, Ajax vitres, Destop, Antikal, Bref WC, Soupline et
compagnie, ben j'en avais marre.

Note :  *Le bicarbonate de soude se trouve en supermarché au rayon sel en général - bien moins cher qu'en pharmacie. 

 

Voir les commentaires