Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Que contiennent les produits de supermarché : comment décrypter les étiquettes ?


L’étiquetage des produits vendus en supermarché est obligatoire.

Pourtant, tout le monde ne sait pas les lire.

Attention à trois choses lors de l’achat des produits en supermarché : la teneur en graisse, la valeur calorique et la nature des aliments.

Chocolat sans cacao, pain d’épice sans miel ou mousse de canard au poulet

Certains industriels désireux de faire des économies remplacent des produits par d’autres moins chers.

C’est pourquoi il faut bien lire l’étiquette car l’ordre d’apparition des ingrédients est révélateur.  Les ingrédients apparaissent dans l’ordre décroissant de composition du produit.

Un yaourt au chocolat où le chocolat figure en dixième position, faut s’en méfier.

Par ailleurs si certaines marques de crème glacées font bonne place à la crème fraiche, d’autres la remplacent par du lait écrémé ou des matières grasses de coco.

Idem pour le chocolat blanc qui devrait être fait à partir de beurre de cacao mais qui est parfois remplacé par des « matières grasses hydrogénées ».

Attention à la charcuterie, aux tranches de jambon, aux cordons bleus de dinde.

Si certains cordons bleus de dinde sont faits à partir de viande (blanc et cuisses), d’autres sont fabriqué avec de la viande reconstitué, mélange de peau et de viande de dinde.

Le jambon peut aussi contenir un mélange de jambon, d’eau, de plasma et de sirop de blé.

C’est ainsi qu’on peut acheter du jambon avec seulement 68 pourcent de jambon.

Le pain d’épice peut être confectionné à base de sirop de fructose-glucose, facteur d’obésité.

Le guérisseur Mességué conseillait d'éviter la charcuterie de supermarché, pleine de "cochonneries" et ce afin de venir à bout de la cellulite...


L’étiquetage contient des mentions obligatoires et facultatives

Il y a sept mentions obligatoires :

  • ·         La dénomination de vente. C’est la description de la denrée alimentaire

  • ·         La liste des ingrédients. Elle détaille les composants entrant dans la fabrication du produit par ordre décroissant d’importance.

  • ·         La quantité nette, soit la quantité de produit réellement à manger.

  • ·         La date de consommation : DLC (date limite de consommation) ou DLUO ( date limite d’utilisation optimale)

  • ·         Le lot de fabrication : c’est l’ensemble des produits fabriqués dans des conditions identiques. Essentiel pour la traçabilité.

  • ·         Coordonnées du responsable (fabriquant, conditionneur, distributeur ou importateur)

  • ·         Diverses mentions particulières : degré d’alcool, taux de matières grasses des fromages…

Les mentions facultatives peuvent être rajoutées par le fabriquant avec un but commercial.

Source :  Le « Sans logis » N°154 payé 2 euros-

On apprend souvent de très bonnes choses dans ce journal notamment sur comment bien consommer. En plus il dépanne certains, alors fi des préjugés!

 

 

Voir les commentaires

Maîtrise et remerciements

Que mes lecteurs ne s'étonnent pas de mon absence prolongée. En effet je prépare ma maîtrise, ce qui nécessite que j'y consacre le plus clair de mon temps.
Néanmoins je souhaiterais vous remercier tous de votre passage ici. Je consulte mon blog plusieurs fois par jour et je consulte l'administration de mon blog tous les matins au lever avant le petit déjeuner. Ainsi même si je ne publie plus rien, il continue de vivre.
Merci pour toutes vos remarques, vos encouragements, vos marques de sympathie. Ils m'ont tous beaucoup touchés et n'ont pas manqué de me faire avancer sur mon chemin.
La vie n'est pas toujours un sentier de roses mais certains mots donnés vous aident à vous accrocher à l'essentiel.

Amalia

Voir les commentaires

Mot de la semaine 28



Si ça continue, je te fais Kho Lanta, en slip sur le sable !

Voir les commentaires