750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Repas frugal : le eirkuche des mamamas

Le samedi, le mercredi je fais des crêpes à ma fille pour le petit-déjeuner. Mais malade, j'ai mes limites. J'ai négocié de faire la crêpe à midi en repas des grands-mère rapide et économique.

Pour deux j'ai pris :

3 grandes cuillères à soupe de  farine blanche

3 oeufs (1 oeuf par c à s de farine)

du sel

du lait

J'ai délayé la farine avec les oeuf, ajouté le lait et le sel tout simplement.

Pour faire cuire il faut une grande poêle et pas mal d'huile de tournesol.( pas avec la pomme de terre ou le sopalin comme pour les crêpes françaises. on met l'huile dans la poêle)

On met une louche de pâte dans la poêle. On cuit très chaud des deux côtés.

La crêpe sera légèrement soufflée.

On garde au chaud sur plat au four.

On accompagne de pommes de terre sautées et de salade verte ( j'ai mis tomates car j'avais pas)

 

 

 

Voir les commentaires

Leuchgemees :

Ma fille aime les repas traditionnels alsaciens et paysans de la famille. Ma tante n'a pas cuisiné pour nous aujourd'hui. Alors j'ai fait mon premier leuchgemees ( légumes de poireaux ou patates aux poireaux) avec de la bradwurst ( saucisse à frire paysanne).

J'ai pris du poireaux du jardin au congélateur ( il y avait pas mal de vert).

Je l'ai bien fait cuire dans une casserole avec de l'eau en ajoutant un bouillon poule (au moins 20 minutes)

Puis j'ai mis les patates épluchées ( achetées chez le paysan aussi).

J'ai laisser cuire les patates.

Puis j'ai écrasé au pilon en bois traditionnel (qu'on trouve encore au marché du mercredi place Broglie à Strasbourg). Et j'ai mélangé.

J'ai fait cuire mes saucisses.

 

Ma fille a tellement apprécié qu'elle a léché l'assiette avec le doigt.

C'était Thangsgiving aujourd'hui et l'occasion de dire merci.

Alors merci à ceux qui m'ont soutenu tout au long de l'année et dans la maladie.

J'ai eu un cadeau du ciel aujourd'hui.

L'orchidée offerte par ma belle-mère il y a plus de 10 ans a fait sa première fleur. Je pense que c'est un message de mon beau-père au ciel que j'ai jamais connu. Je sais que c'était un homme courageux qui a du fuir Madagascar à cause des colons, qui est arrivé en France après un long trajet en bateau. Il a étudié au lycée Louis Legrand de Paris et peut être cotoyé Senghor et d'autres brillants étudiants africains. Puis il est devenu médecin après des études à paris et Berlin où il a épousé ma belle-mère.

Je pense qu'il me dit merci de lui avoir donné une petite fille et de faire de mon mieux pour l'éduquer.

Mes soins infirmiers ne sont pas finis mais un peu plus faciles. ça fait quand même encore mal...

L'infirmière trouve que ma pousse d'orchidée a une forme phallique :)

 

 

 

Voir les commentaires

"Viens et apprends"

"Les sages  d'Israël ne cessent de nous le rappeler et le récit du Séder de Pâques en est l'exemple le plus accompli : l'enfant pose librement des questions sur tout, sur ce que l'on met sur cette table de fête, sur ce que l'on récite et pourquoi.La réponse doit venir du père, souvent enrichie par les commentaires de tous les présents. Et là n retrouve l'un des principes essentiels de la pédagogie, onne peut enseigner que ce que l'on a bien appris. Le père est donc tenu de s'instruire avant 'instruire ses enfants. Pendant les sept semaines qui séparent cette très belle fête de la suivante, Chavouot ou Pentecôte, on fait lire à l'enfant dans certaines synagogues les Maximes des Pères. Extraits de quelques passages : "Procure-toi un précepteur, acquiers-toi un compagnon d'étude, et juge tout le monde avec indulgence" et "quel est le vrai sage ? Celui qui ne dédaignent les leçonsde personne, ainsi qu'il est dit (Psaume, CXIX, 99) : "J'ai mis à profit les leçons de tous mes maitres". Ce qui nous apprendqu'onpeut apprendre de tout être, que l'humilité et l'écoute sont les points de départ du désir du savoir."

Traditionjuive. Calendrier des religions 2020- Eurométropole de Strasbourg

( Je vais mieux et suis entrain de régler mes soucis personnels et redresser la barre qui m'ont conduits à la maladie ou du moins je le crois) "la maladie servirait à redresser son être" La maladie une bénédiction L F C Mees

 

Voir les commentaires

Abcés/furoncle dans le sein droit, je mange du manioc pour prévenir le cancer :

 

Un gros abcès a poussé dans mon sein droit et un furoncle sur le dessus. Résultat d'une colère rentrée placé à l'endroit de la féminité et de la maternité ?

Peut-être le fait du chat qui vit à l'intérieur de ma maison ( les poils de chat provoqueraient des infections  selon certaines cultures), ou est ce les mouvements de gym un peu trop enthousiastes ? OOu encore le corps qui se nettoie de ses toxines.

On m'a fait une ponction et prélevé 15 ml de liquide hier.

 

Suivront des examens pour définir si c'est cancérigène.Alors on m'a conseillé le manioc. J'en ai acheté au Paris Store hier.

Il faut le cuisiner la casserole ouverte ou à la vapeur en le cuisant 20 à 25 minutes (ptet un peu plus : le manioc cru est cancérigène). Casserole ouverte pour éliminer un certain acide midrosianique.

Il faut bien l'éplucher et enlever la ficelle au milieu. Le mien est un peu rosé. Il faut mieux l'éplucher. Le couper en cubes et le cuire.

Ne pas choisir de manioc de couleur bleuâtre. Ne pas manger de gingembre en même temps ni de boissons ou biscuits au gingembre.

 

Le manioc contiendrait de la vitamine B17 ou amygdaline.

Lorsque la vitamine B17 est combinée aux cellules cancéreuses la B17 se transformerait en

-sucre

-Benzaldéhyde

-acide cyanhydrique

Cet acide cyanhydrique tuerait localement les cellules cancéreuses. Les graines d'abricot et le manioc contiennent tous les deux de la vitamine B17.

Manger au moins 10g de manioc à chaque repas.

Il y a d'autres façons de le préparer mais moi on m'a donnée celle-là alors je le cuisine.

Plusieurs personnes ont obtenu de très bons résultats en mangeant du manioc.

Mon amie et moi en mangeons actuellement.

C'est bon et c'est sympa de cuisiner ce tubercule.

 

voici à quoi ressemble le manioc

Depuis la plaie s'est ouverte. Elle est encore inflammée. Une infirmière passe mettre une grande mèche dans la plaie tous les jours. C'est très très douloureux. C'est pour que toute la saleté sorte et aussi le germe.

Voir les commentaires

Une réflexion personnelle que je poursuis :

 

Je voulais vous faire part d'une réflexion personnelle que je poursuis. Surtout je ne veux donner de leçons à personne et je sais qu'on ne peut malheureusement ressusciter les morts.  Je ne juge personne et respecte l'opinion de chacun.

 

Dans l'Art du roman, Milan Kundera en retraçant l'histoire du roman européen, nous annonce que les années 90 étaient les années de la fin d'une époque, les années des paradoxes terminaux.

Le roman européen à commencé à la renaissance avec Don Quichotte qui dans un paysage sans Dieu a quitté sa maison.

Le début du roman européen, avec l'humanisme a marqué une période différente des précédentes dans la mesure ou la philosophie et les arts n'étaient plus faits pour louer Dieu et le servir. Contrairement aux arts du Moyen Age, à la philosophie de Saint Augustin et Saint Thomas.

 

De l'humanisme de la Renaissance ont découlés les Lumières mais aussi le colonialisme et les théories raciales (Gobineau, etc) qui ont débouché sur le colonialisme, le nazisme. Les philosophes strasbourgeois Lacoue Labarthe et Jean Luc Nancy ont déclaré dans les années 1990-200 " Le nazisme est un humanisme".

 

La fin du roman européen finalise peut-être cette période de l'histoire occidentale où les choses de l'esprit n'étaient plus élaborées dans le respect de Dieu.

Nous le voyons avec l'écologie qui est d'une extrême urgence. Nous nous devons d'être plus sérieux que par le passé et ne pouvons plus nous permettre les grands débordements autorisés jadis dans la société de consommation.

(Avec la révolution écologique, une autre ére a commencé.)

 

Peut-être qu'il en est de même sur le plan idéologique.

 

Pourquoi ne pas respecter les religions même si l'on est athée ? 

Le blasphème au nom de la liberté ?

Notre société peut rester laïque en respectant les religions.

Il s'agit juste d'être un peu plus sérieux et respectueux comme on ne gaspille plus de nourriture et qu'on jette ses déchets à la poubelle.

Nous sommes à l'ére de la mondialisation. Les pays non occidentaux font évoluer leurs moeurs en faveur des pays occidentaux. Pourquoi nous cantonner dans notre tour d'ivoire en prétendant que nous savons mieux que tous les autres ? Ne pouvons nous respecter les religions  sans toujours avoir peur de perdre un héritage ? Dans la mondialisation tout le monde est obligé de faire évoluer ses pratiques culturelles ( Les aborigènes ne peuvent plus manger de tortue par exemple parce que c'est une espèce protégée) . Pourquoi pas nous ?

Encore une fois chacun son opinion. 

Mon grand-père disait toujours : "Quand tu tombes dans le Rhin il faut nager dans le sens du courant sinon tu t'épuises".

Voir les commentaires

Bains de mains et de pieds :

Un bain de pieds dans une cuvette avec de l'eau tiède et une cuillère à soupe de gros sel c'est le pied.

On peut faire des bains de pieds avec des infusions de différentes plantes.

Les bains de mains c'est très bon aussi avec différentes plantes ou tout simplement passer les mains sous l'eau du robinet chasse le stress.

 

C'est comme passer un peigne dans ses cheveux.

Pour référence le livre de Germaine Cousin.

 

Voir les commentaires

Essai falafels et hoummos :

J'ai fait des falafels hier avec du hoummos de haricots blancs ( j'avais plus de pois chiches). J'avais pas de pain pite non plus et pour la sauce blanche, je vais en faire aujourd'hui...

Mes  falafels étaient un peu liquides. Il aurait peut être fallu mettre plus de farine et garder plus longtemps au frais.

Recette :

400g de pois chiches en boite égouttés

1 oignon

2 gousses d'ail et demi

1 oeuf

1/2 botte de coriandre

du persil

1c à c de cumin et demi

2 petites pincées sel

1 pincée ail en poudre

1 pincée paprika.

1 c à s et demi de farine

Hacher ail et oignon. Mettre le tout dans le bol du mixer avec les pois chiche, la coriandre et le eprsil et hacher.

Dans un bol ajouter l'oeuf et le reste des épices ainsi que le sel et la farine.

Laisser reposer 1h 30 au frigo.

 

Faire chauffer un bain d'huile. Former des boules avec votre pâte et rouler dans la farine. Faire frire jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

Pour le hoummos haricots blancs j'ai pris la même recette que le hoummos pois chiches en les remplaçant par des haricots blancs.

 

Pour la sauce au yaourt :

yaourt grec

un demi citron pressé

sel

une gousse d'ail écrasée

 

Voir les commentaires