Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Garder au cas où ... et essayer de valoriser ce qu'on a déjà...

P1020171.JPGP1020167.JPG

En ce moment je garde deux trucs dont j'ai pas encore besoin les couvercles de mes bocaux ( je mets les bocaux dans la benne à recycler le verre et je garde quelques couvercles) et les moules a faisselle de petites faisselles achetées chez lidl.

 

Les moules à faisselle c'est au cas où je voudrais faire de petits fromages...


Avant de jeter un truc me demande toujours a quoi ça pourrait bien servir.


Je garde les sachets ayant contenu des aliments pour pouvoir remettre des aliments dedans. Les autres je me méfie...Ceux que j'ai en trop je les donne à ma mère qui congèle beaucoup.


Ne pas tout jeter vient d'une mentalité de bricoleur que j'ai hérité de mon grand père. 


ma chef : votre bureau ! Vous le rangez quand ?

moi : je suis un bricoleur !

ma chef : oui mais on dirait un bricoleur homme ! ( ça ça voulait dire pas très soigné sans doute...)

eh ben oui. C'était mon grand-père le bricoleur...et mon modéle...).


 Ne pas tout jeter c'est aussi une façon de produire de la richesse !


Ce qui ne vous sert pas aujourd'hui peut vous servir demain et alors vous aurez pas à l'acheter.


Quand je trouve l'utilité d'une récup, j'en donne aussi à ceux que ça intéresse.


Bon ! Beaucoup de personnes n'apprécient pas les cadeaux de récup. Alors ce que je fais, je les leur donne en plus des cadeaux achetés dans les magasins.


Je suis têtue!  Une vraie tête de bois parfois!


Par ailleurs il faut rentabiliser ce qu'on a. A quoi ça sert des machines dans les placards dont on ne se sert jamais. Cela aussi permet de créer de la richesse.


Dans un des colis que m'envoit mon amie Nadine, il y avait une couverture dont je ne savais pas quoi faire, une très jolie couverture.
J'ai pensé à comment l'utiliser et ça m'a donné l'idée d'un nouvel endroit où ma fille pouvait jouer.
A cet âge les enfants aiment être changés de place et ma fille a plusieurs "aires de jeux".
L'idée là était de la faire jouer à l'entrée de la cuisine sur la couverture et non dans la poussette.

Il vaut mieux que l'enfant puisse bouger et si la poussette c'est pratique pour qu'elle soit en sécurité pendant une courte durée - le temps de préparer un biberon par ex- la couverture c'est mieux quand je cuisine car elle est active et pas passive comme dans la poussette - où je dois ramasser les jouets qu'elle jette par terre.

Conseil lu dans un livre de Laurence PERNOUD que je recommande aux mamans. 

L'objet induit aussi l'idée parfois ! C'est en cela que la mentalité du bricoleur - expliquée par Levi Strauss dans "La pensée sauvage" est une mentalité de créateur. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :