Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma visite chez les Bahaï

      

 

Les Bahaïs sont des gens qui ont une religion intéressante. Ils estiment que certains nouveaux prophètes dans le monde apportent une évolution dans le religieux.
Ils prônent la paix dans le monde et disent que ça arrivera. Le fondateur de cette religion est une personne perse du 19 e siècle, Balahullah qui a été persécuté mais a laissé beaucoup d’écrits.

 Les Bahaï ne forcent personne à rien. Ils ne font pas de prosélytisme. Les décisions à prendre se prennent de manière collégiales. Des prières quotidiennes sont prescrites mais on ne force pas les gens, on ne les culpabilise pas.

J’ai été invitée chez des personnes comme ça , deux personnes âgées et leur fille qui avaient organisé un repas. La maison était grande et belle. J’ai été très étonnée car je m’attendais à trouver des personnes vieilles ayant mal partout.

Mais ce n’était pas ça. Le vieux monsieur était d’une courtoisie exquise et la vieille dame très belle et courtoise aussi. Le repas était très bon et raffiné. J’allais dehors pour fumer. Nous avons discuté de choses et d’autres, de ma religion catholique, de leur religion Bahaï.

D’autres invités discutaient également. Je me suis sentie très bien. J’ai fait très attention à rester courtoise. En partant j’avais envie de devenir Bahaï. Mais je me suis souvenue qu’un jour quelqu’un m’a dit qu’il valait mieux rester ce qu’on était.

En effet le religieux et ses rites sont pour moi intimement liés à l’enfance . J’ai le souvenir d’un sentiment religieux quand j’étais une petite fille. Je me vois à l’église, dans la sacristie avec le curé d’alors. Si je devenais Bahaï je devrais apprendre de nouveaux rites et tout cela ne serait plus pareil. Pour moi il est plus constructeur de rester catholique.

Pourtant les principes Bahaï d’un seul Dieu, d’une évolution du Monde et du religieux, j’y crois et les fais miens. Peut être qu’un jour je deviendrai vraiment Bahaï.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :