Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arrêt de la nicorette : ce que j'ai appris :

Arrêter la nicorette fut pour moi plus difficile que de passer du tabac à la nicorette.

Pourtant j'ai réussi. Je suis maintenant complètement désintoxiquée de la nicotine.

Je suis encore accro aux chewing-gum mais j'en prend moins. ( Cela fait seulement une semaine que j'ai enlevé mon dernier patch).

Je dors bien. Je me sens à nouveau bien. Le processus de sevrage n'a pas pris tout à fait 4 mois. Et pendant ces 4 mois j'ai vécu : j'ai organisé plein de fêtes et reçu plein de gens chez moi.

Il faut bien voir que cela faisait 7 ans que je ne pouvais me passer de nicorettes et que l'arrêt m'avait toujours semblé impossible.

Grâce à la technique du patch et aux différents médicaments aidant pendant le sevrage cela a marché.

En effet j'ai pris du L72 pour dormir et des granules de gelsénium en homéopathie contre l'anxiété.

J'ai aussi une petite boule dans la plante des pieds et d'autres petits soucis. Je ne m'en m'inquiète pas. Je pense que cela s'arrangera.

La drogue, comme la maladie est la plus coriace avant de mourir en vous. Comme un tigre blessé elle est plus féroce que jamais juste avant d'être vaincue. Alors il faut tenir bon.

Les chewing-gum que je prends ont un coût ( l'aspartame qu'ils contiennent est nocif aussi et il faut que je vois si j'en trouve sans) mais j'ai fait des économies durant le sevrage et à partir de maintenant je vais au moins économiser 85 euros par mois. Cela va s'améliorer au fur et à mesure que je prendrai moins de chewing-gums.

Je ne suis plus allée à la pharmacie de l'Homme de fer qui vend les nicorettes les moins chères de Strasbourg depuis mars.

Voilà. Le bilan est positif bien que cela a été un combat avec moi-même ( beaucoup de déprime et de pensées négatives).